La direction de la coopération militaire – civile

Sa création: La direction a été créée sous forme d’un département pour la coopération militaire – civile affilié à la direction d’information à l’État-major de l’armée pour les opérations, et ce selon le mémorandum No13, datant le 10/02/2012. Puis devenu la direction de la coopération militaire – civile selon le mémorandum de service No2820, datant le 26/09/2014.

 

Date de la création: le 01/01/2015.

 

Son affiliation: la direction est affiliée à l’État-major de l’armée pour les opérations.

 

Lieu de stationnement: la direction stationne à Fayyadiyé – caserne Chukri Ghanem.

 

Les missions de la direction de la coopération militare – civile:

  1. La coordination des activités nécessaires dans le domaine de la coopération militaire – civile avec tous les ministères concernés.
  2. La coordination avec les organisations et les comités donateurs (militaires et civils) désirant financer des projets dans les domaines de la coopération militaire – civile et la poursuite de l’exécution de ces projets.
  3. La coordination avec les autorités locales (municipalités, comités civils,…) afin d’étudier leurs besoins quotidiens, de développement,… etc.
  4. L’étude de l’utilité des projets, les régions de leur exécution, l’évaluation de leurs résultats et la présentation des solutions adéquates.
  5. La supervision de la coordination des travaux de la coopération militaire – civile parmi les secteurs des forces déployées opérationnellement.

 

Trois départements régionaux sont affiliés à la direction de la coopération militaire – civile:

  • Le département régional de la coopération militaire – civile au Nord «camp de Araman pour l’entraînement»
  • Le département régional de la coopération militaire – civile à la Békaa «base aérienne de Riyak»
  • Le département régional de la coopération militaro – civile au Sud «  poste de Marjayoun»

 

Les missions des départements régionaux affiliés à la direction:

  1. Identifier les besoins quotidiens et de développement à l’entourage civil dans la région, à travers la coordination avec les services gouvernementaux concernés et les autorités locales (municipalités, comités civils,...), les organisations et les comités donateurs, tout en proposant les domaines de la coopération dans ce cadre.
  2. Étudier l’entourage civil social et de développement dans la région et l’évaluer afin de voir son effet sur les opérations militaires dans cette région et proposer les mesures adéquates.
  3. Proposer les projets sociaux, quotidiens et de développement qui pourront faciliter aux forces déployées opérationnellement la planification et l’exécution de leurs missions à la lumière de l’étude de l’entourage civil.
  4. Planifier et exécuter les projets quotidiens et de développement approuvés, poursuivre leurs résultats en coordination avec les unités militaires déployées opérationnellement dans la région, et préparer des rapports concernant ce propos.
  5. Coopérer et coordonner avec les forces militaires étrangères présentes dans la région (sous l’égide des Nations Unies) afin d’identifier et exécuter des projets de développement et vitaux déjà approuvés.
  6. Participer à la planification avec les services gouvernementaux et les autorités locales et les comités civils pour les opérations d’urgence civils (catastrophes naturelles et non-naturelles, crises, opérations terroristes,… etc), afin de renforcer la réponse rapide pour faire face à ces facteurs et diminuer leurs effets.

 

Les exploits de la direction de la coopération militaire – civile:

  1. Préparer et diffuser le cadre général de la coopération militaire – civile.
  2. Préparer et diffuser le guide d’application de la coopération militaire – civile.
  3. Élaborer un plan quinquennal pour développer la capacité de la coopération militaire – civile.
  4. Développer trois sessions d’entraînement dans le domaine de la coopération militaire – civile.
  5.  Entraîner près de 300 militaires (officiers, sous-officiers et soldats) des différents départements et unités de l’armée sur les sessions liées à la coopération militaire – civile.
  6. Exécuter 115 activités de coopération militaire – civile afin d’aider la société civile et renforcer la relation entre l’armée et le peuple. À titre d’exemple: appui médical (une journée médicale gratuite dans les municipalités des villages lointains, distribution d’équipements et de médicaments à certains dispensaires, offrir des ambulances,… etc.), appuis environnemental (campagne de reboisement, nettoyage de forêts, extinction d’incendies,… etc.), appui aux infrastructures (éclairer les rues à l’aide de l’énergie solaire, établir des citernes d’eau et des terrains de sportif,…etc.), appui sur le plan de l’éducation (réhabiliter des écoles, équipements pour les écoles, distribuer des manteaux et des cartables, chanter l’hymne national accompagné de la Musique de l’armée,… etc.)

 

Pour contacter la direction de la coopération militaire – civile:

+961-1-456975



Le département régional au Nord

+961-6-462811



Le département régional à la Békaa

+961-8-900615



Le département régional au Sud

+961-7-830586