Les forces de mer

La date de sa création:

Les forces de mer furent créées en 1950 et se sont stationnées au premier bassin du port de Beyrouth. En 1972, les forces de mer se déplacèrent à Jounieh, à la base navale de Jounieh. En 1991, le commandement des forces de mer a pris siège à la base navale de Beyrouth.

 

La mission:

  • Protéger les voies maritimes menant aux ports Libanais, appliquer la loi, imposer l’autorité de l’Etat en mer, organiser la navigation commerciale et la contrôler, protéger les intérêts de l’Etat dans la zone économique exclusive, accompagner la marine marchande Libanaise et les pêcheurs et les protéger.
  • Défendre les eaux territoriales et le littoral contre toute attaque militaire provenant de la mer.
  • Lutter contre le terrorisme, l’immigration clandestine, la contrebande, le trafic de drogue.
  • Assurer l’appui maritime et l’alerte précoce aux forces de l’Armée libanaise et participer aux opérations militaires conjointes
  • Assister les services sécuritaires (Douanes, FSI, Sûreté générale…) en leurs missions maritimes.
  • Assister les ministères et les agences maritimes en leurs missions et activités maritimes (Lutter contre les incendies et la pollution, opérations de recherche et de sauvetage dans le large)
  • Protéger les ressources et les intérêts nationaux sur le littoral et les eaux territoriales.

 

Les parachèvements:

  • 1992: Etablir des centres navales aux ports de Tripoli, de Saïda et de Tyr.
  • 1997: Etablir de nouveaux centres de surveillance par radar qui s’étendent tout au long de la côte Libanaise.
  • 2006: Lors de l’agression de Juillet, les postes de la Marine libanaise ont mené, tout le long de la côte libanaise, des opérations de surveillance précoce et d’une manière efficace des avions de l’ennemi israélien qui ont visé certains de ces postes, fait qui a causé un certain nombre de martyrs et de blessés parmi les rangs de l’Armée.
    Les forces de la Marine ont également participé, et d’une manière efficace, après la fin de l’agression, à l’élimination de la pollution pétrolière et qui fut le résultat du bombardement des conteneurs de pétrole se trouvant dans la station de Jiyyeh, [ar les avions de l’ennemi.
  • 2007: L’Armée Libanaise a vécu une guerre entre 20 mai et 2 septembre 2007 contre l’organisation terroriste «Fath el Islam» au camp de Nahr el- Bared au nord, et durant laquelle les forces maritimes ont établi un blocus maritime sur le camp précité, et ce en vue d’empêcher la livraison de renforts aux terroristes et d’empêcher ces derniers de s’enfuir. Ainsi qu’afin de fournir l’appui aux forces de terre si nécessaire.
  • 2007: Etablir un nouveau réseau de radars qui s’étend tout au long de la côte Libanaise, fourni en matière de don par la République fédérale d’Allemagne.

 

L'emblème:
L'emblème se compose d'un navire phénicien, avec un cèdre sur sa voile et une ancre sur son axe, symbolisant la façade maritime du Liban et la civilisation phénicienne.