L'Académie militaire

L'école militaire avant l'indépendance

Après la fin de la première guerre mondiale l'armée française a organisé de différentes unités d'armes, dans les pays soumis à son mandat, lesquelles avaient besoin d'officiers, de traducteurs et de spécialistes nationaux pour la création de cadres à ces unités dans le but de préparer leur indépendance.

 

Histoire de la fondation de l'école militaire

Une école militaire a été fondée à Damas en 1921, afin de préparer et former des officiers pour les nouvelles unités. L'école militaire est restée à Damas jusqu'en 1932, date de son transfert ultérieur à Homs.

 

Le cadre de l'école militaire avant l'école militaire

Le cadre de l'école militaire de ce temp-là était formé de :

Le commandant en chef de l'école :

  • Militaire : officier français
  • Assistant : officier libanais ou Syrien
  • Officiers entraîneurs des différentes années et leurs assistants sous-officiers : libanais, Syrien et Français.

L'enroulement et la remise des grades d'officiers avaient lieu chaque année durant le mois d'Octobre.

 

Mission de l'école militaire avant l'indépendance

L'école militaire se charge de la formation des élèves officiers pour différentes périodes comme suit :

  • Trois ans de formation pour les élèves officiers qui ne maîtrisent pas la langue française, la première année considérée comme année préparatoire.
  • Deux ans de formation pour les élèves officiers qui maîtrisent la langue française.
  • Une année de formation pour les sous-officiers (aspirantes).

 

Après l'étape de formation, les élèves officiers sont promus sous-lieutnants en vertu d'un décret, une cérémonie officielle est organisée en leur honneur, présidée souvent par le premier ministre Syrien et pendant laquelle on décerne aux nouveaux officiers :

  • Un diplôme de commandant de section; spécialisation infanterie, cavalerie, artilerie,ou génie.
  • Un diplôme d'aptitude pour grade de sous-lieutnants.

 

Après la remise des diplômes, les nouveaux officiers sont répartis en vertu d'une note de service aux différentes unités de l'Armée, où ils formeront les différents cadres nécessaires à leur prise en charge et veilleront à leurs formations, entraînement et commandement.

 

Conditions d'entrée durant cette époque

Les jeunes libanais et syriens désirant rentrer à l'Ecole Militaire de Damas, devaient remplir les conditions suivantes:

  • Etre de nationalité libanais ou syrien.
  • Agé entre 18 et 25 ans, le 31 Décembre de l'année recrutement (célibataire, divorcé ou veuf).
  • Titulaire du brevet.
  • Ayant réussis au concours d'entrée.

 

Fondation d'une école militaire indépendante au Liban

Le 15 Août 1945, les locaux de l'Ecole Militaire à Homs furent livres aux autorités Syriennes, après quoi, les unités libanaises et françaises ont fait leur transfert au Liban. Les entraîneurs et élèves-officiers ont rejouit le caserne de Kobba à Tripoli, et furent affiliés administrativement dans l'une des compagnies du troisième bataillon en poste. Les élèves-officiers eurent une permission de 15 jours; il leur a été demandé de rejoindre le camp militaire installé au village de Kosba - Gaza de Koura au Liban-Nord.

 

Le 25 Septembre, l'Ecole Militaire fut transférée au couvent de Saint-Antoine de Baabda, pour près d'année.

 

Le 14 Novembre 1946, l'Ecole Militaire s'établit dans la caserne de Choukri Ghanem à Fayadié et fut affiliée administrativement à la section du commandement et de l'administration.

 

Les bâtiments étaient en quelque sorte des locaux dont disposaient les Anglais avant leur départ du Liban. L'Ecole Militaire garde depuis le même emplacement.

 

Le 31 décembre 1951, jour de commémoration du retrait définitif des Forces Françaises, le Président de la République Libanaise, Sheikh Bechara El-Khoury a inauguré les nouveaux bâtiments de l'Ecole Militaire.

 

L'Ecole militaire est devenue Académie Militaire

L'Ecole militaire est devenue Académie Militaire en raison de l'adoption d'une nouvelle organisation conformément à la loi n: 163 du 17 aout 2011.

 

L'emblème:

L'emblème se compose d'une main empoignant une flamme, entourée par deux épis et surmontée par la devise " Connaissance et Sacrifice", la main captant le feu signale la volonté du sacrifice et l'endurance des difficultés de toutes sortes, en quête de la connaissance.

 

Conditions d'entrée à l'académie militaire

Tout candidat qui subit le concours d'entrée à l'Ecole Militaire devrait remplir les conditions suivantes:

  • Libanais de nationalité pour une durée de 10 ans au moins.
  • Non inculpé de crime ou de tentative de crime, de toute genre, ou de débit grave, ou de tentative de débit grave, ou de peine de prison pour une période excédant les 6 mois; ses mesures s'appliquant également sur les personnes rétablis ayant bénéficié d'une excemption due à une loi d'ammistie ou à un decret de grâce personnelle.
  • Célibataire, veuf ou divorcé sans enfant.
  • Ayant bonne conduite, non alcoolique, non adonné à la drogue et au jeu.
  • Prêt à opposer sa signature sur le contrat d'enrolement et pour la période délimitée dans les instructions de l'institution qui le recrute.
  • Prêt a s'engager par écrit, lors de sa nomination et avant d'avoir rejoint l'académie militaite, à annuler sans adhésion à n'importe quel parti, association ou syndicat, excepte les syndicats techniques, et à ne pas assister à leur reunion.

 

 

 Concours d'entrée à l'académie militaire

Le concours d'entrée à l'académie militaire passe par 4 étapes :

  • La première étape : l'examen psycologique.
  • La deuxième étape : l'examen sportif.
  • La troisième étape : l'examen médical.
  • La quatrième étape : l'examen écrit et les évaluations.

 

Ont droit à participer à l'étape suivante, uniquement les candidats admis à l'étape précédante. Avant de faire subir les examens du concours d'entrée, le commandement en chef de l'armée, et avec l'accord du conseil militaire, émet annuellement les conditions spécifiques pour chaque étape de ces examens.

 

La mission de l'académie militaire : formation et entraînement

Après une première semaine de recrutement, les appelés suivent alors les deux parties constituant le programme d'entraînement:

  • Les élèves-officiers :(armée, sécurité intérieure, sécurité générale, sécurité de l'état, douanes).
  • Les officiers spécialisés nommés officiers stagiaires.
  • Les officiers subalternes (stage de commandant de compagne).
  • Les officiers appelés.
  • Les sous-officiers qualifiés à être mutés au cadre des officiers.
  • Les objectifs de la mission de l'académie militaire.

 

Les objectifs de la mission de l'académie militaire

  • Formation morale et nationale.
  • Formation militaire.
  • Compétence physique.
  • Formation scientifique et culture générale.